l'objet. petite apologie de la disparition

Chloë Charce

En considérant la matérialité de l’objet comme lieu potentiel de transformation, Chloë Charce déjoue les frontières entre le fictif et le réel à travers une réflexion sur la ville et l’architecture, amorcée par une série de répliques architecturales en acrylique blanche, éclairées à l’aide de néons. Ces éléments empruntés à la mémoire des lieux incarnent une présence, un point d’ancrage dans l’histoire, témoins d’une tradition artisanale disparaissant peu à peu au profit d’une standardisation inéluctable.

Tromper le spectateur. Ne pas tout lui donner à voir. Posant son regard sur les interstices, le hors-champ, la présente exposition offre des fragments métonymiques du réel : des bouts de ciel, des vestiges d’architecture, des paysages utopiques faits d’objets de verre, un néon éclairant le néant. La blancheur fantomatique des éléments suspendus dans l’espace (Point de fuite) ou gisant au sol (Vestige), ou encore la rencontre des volutes de fumées et de la transparence des vases assemblés (Théâtre de silice – Miroirs sans tain), révèlent une fascination autrement invisible, une expansion immatérielle de l’objet lui-même, laissant place au rêve, à la fuite métaphorique. Entre mémoire, fiction, utopie et réalité, telle une sorte « d’archéologie du futur », c’est aussi l’aspect indiciel, imaginaire et poétique du thème de la disparition qui interpelle l’artiste.

11
avril 2018
au
2
mai 2018
Heures

Lundi : fermé

Mardi au dimanche : 12h à 17h

Coûts

Payez ce que vous souhaitez

Adresse

101 place du Curé-Labelle, Saint-Jérôme, QC, J7Z 1X6

Itinéraire

Nous vous suggérons

Exposition

C’était possible

50e du Cégep de Saint-Jérôme

5 juin au 14 août 2022

C’était possible souhaite évoquer les contours lumineux et obscures, dociles et radicales, de vies adolescentes préoccupées et transgressives, à travers la production d’œuvres ou d’artéfacts faites par des personnes à cette période de leur vie ou qui parlent de ce point de bascule de l’existence.

- de 20$ (inclus les contributions volontaires) En savoir plus
Exposition

Quand la collection prédit l'avenir / Volet permanent

Exposition de la collection

Permanent

Si le titre de cette exposition permanente peut paraître, sur la forme, anachronique, il évoque la prise en charge de l’avenir du MAC LAU en regard de l’histoire de ses transformations, afin que cette dernière devienne l’émulation de ses décisions futures.

- de 20$ (inclus les contributions volontaires) En savoir plus
Exposition, Évènements permanents

Mémoires partagées au Parc de la Rivière-du-Nord

Marilyse Goulet

Permanent

Cette exposition est présentée au Parc de la Rivière-du-Nord.
Le Parc régional de la Rivière-du-Nord et le Musée s’unissent pour vous présenter des expositions faisant écho à ce lieu unique où la faune et la flore laurentienne sont à l’honneur.

- de 20$ (inclus les contributions volontaires) En savoir plus
arrowup

Inscrivez-vous à l’infolettre