État des lieux

Collection permanente du MAC LAU

Les institutions ont leur vie, jalonnée par des transformations qui circonscrivent leur avenir. À l’aube à son 40e anniversaire, le MACL présente une exposition qui témoigne des moments charnières de l’histoire du Musée et qui amorce le processus de transformation de sa collection.

Texte accompagnant l'exposition:
Vous êtes dans la première salle du Musée, la petite salle. Sa taille est restreinte, occupant la pleine profondeur du bâtiment original du vieux palais de justice de Saint-Jérôme construit en 1922 – 1923. La grande salle, elle, occupe un espace ajouté en 1987 lors de l’agrandissement du bâtiment. Le mur où je suis apposé ainsi que celui à ma droite sont faits de lauan et ont été ajoutés à la salle en deux phases – 1987 et 2009. Ils ont été modulés par des charnières apparentes qui permettent l’accès à un espace de rangement pour des œuvres de la collection ainsi que pour du mobilier d’exposition. Cette matière étant moins résistante et plus difficile à restaurer, un rail installé sur les pourtours supérieurs de la pièce a servi à une certaine époque de système d’accrochage pour éviter d’en percer la surface. Par souci des conditions de conservation, les fenêtres toujours présentes derrière les cloisons ont été recouvertes afin d’éviter l’entrée de lumière et l’accumulation de chaleur.

Pour sa part, le mur contigu à la grande salle est solide puisqu’il recouvre le tracé du bâtiment d’origine, fait de pierre massive qu’on peut d’ailleurs observer lorsqu’on contourne l’extérieur de la salle Antony-Lessard. L’épaisseur du mur est visible dans le rectangle blanc qui précède l’accès à la salle suivante. Ses qualités permettent d’y accrocher des objets plus lourds et conditionnent, jusqu’à un certain point, les choix scénographiques. De part et d’autre de la porte d’entrée, les parois de briques laissent peu de manœuvres possibles puisque ces dernières sont de classification patrimoniale.

Légèrement décentré vers votre droite, un classeur à plans superposables contient 4 tiroirs. Chacun présente une sélection d’archives et de documents administratifs témoignant des moments charnières et des transformations successives qui ont constitué le Musée au cours des quarante dernières années. Ce classeur est le pivot à partir duquel des ponts peuvent se créer avec le lieu dans lequel vous vous trouvez.

Maintenant. La table et les fauteuils légèrement décentrés vers votre gauche servent de lieu de travail pour le comité qui doit repenser le champ artistique du Musée, à commencer par sa collection et sa vision de la diffusion de l’art contemporain. La première question qui animera les échanges tout au long de l’exposition sera orientée sur le rôle esthétique et politique d’une institution de la nature d’un musée d’art contemporain. Ne soyez donc pas surpris, ni gênés, si certaines personnes discutent pendant votre lecture, ils font partie de l’exposition.

Entourant les deux excentricités que je viens de décrire, une sélection d’œuvres tirées de la collection du MACL marque un point de vue sur cette dernière. Ces œuvres fenestrent le développement de sa collection à travers l’histoire de l’institution. À toute fin pratique, cet état des lieux est le prisme à partir duquel le Musée amorce un nouveau mouvement autour de ses approches d’acquisition et de conservation qui transformeront l’exposition, tout comme les perspectives de son avenir.

13
septembre 2017
au
5
août 2017
Heures

Lundi : fermé
Mardi au dimanche : 12h à 17h

Coûts

Payez ce que vous souhaitez

Adresse

101 place du Curé-Labelle, Saint-Jérôme, QC, J7Z 5B1

Itinéraire

Nous vous suggérons

Exposition, Évènements permanents

Lumière sur les collections

Marilyse Goulet, Dominique Paul, Claude Guérin, Gilles Boisvert, René Derouin

9 juin 2018 au 30 juin 2019

Le Parc régional de la Rivière-du-Nord et le Musée s’unissent ici pour vous présenter des expositions faisant écho à ce lieu unique où la faune et la flore laurentienne sont à l’honneur.

Gratuit En savoir plus
Exposition

Das Gleitende - 3

Carl Trahan

13 février au 1 mai 2019

Ce nouveau corpus de Carl Trahan agit à titre de troisième volet d’un projet d’exposition dont Das Gleitende – 1 s’est tenu au MAC LAU en novembre 2017 et Das Gleitende – 2 à la Galerie Nicolas Robert en septembre 2018.

- de 20$ (inclus les contributions volontaires) En savoir plus
Exposition, Vernissage

Carl Trahan | Milutin Gubash

Carl Trahan et Milutin Gubash

17 février 2019

Ce nouveau corpus de Carl Trahan agit à titre de troisième volet d’un projet d’exposition dont Das Gleitende – 1 s’est tenu au MAC LAU en novembre 2017 et Das Gleitende – 2 à la Galerie Nicolas Robert en septembre 2018. Découvrez les nouvelles œuvres de l’artiste lors du vernissage ainsi que le projet de Milutin Gubash.

- de 20$ (inclus les contributions volontaires) En savoir plus
arrowup

Inscrivez-vous à l’infolettre