Emporia

Emporia &
the PATCH

 

À l’automne 2020, dans le contexte du confinement lié à la pandémie de la Covid-19, le MAC LAU a mis sur pied un projet en collaboration avec le Cégep du Vieux-Montréal et cinq artistes québécois.es : Sophie Latouche, Kim Kielhofner, Stanley Février, Philippe Hamelin et Bonnie Baxter. À la fois cours et production visuelle, EMPORIA a proposé une série de rencontres entre la philosophie et l’art. Créées pour le cours de philosophie donné à distance par l’enseignant Xavier Brouillette, les vidéos fabriquées par les artistes abordent différents thèmes tirés de la matière du cours et ont été acheminées à toutes les semaines aux étudiants à titre de séance virtuelle de cours.

 

Emporia désigne en grec ancien le pluriel d’emporion. Par ce mot, les grecs nommaient les places de commerce, d’abord maritimes, puis intérieures. Dans l’emporion s’échangeaient des emporia, terme qui finit par désigner globalement les marchandises. Si l’échange économique est probablement une constante dans toutes les sociétés humaines, en revanche, la forme qu’elle prend aujourd’hui en Occident possède une spécificité dont il faut prendre acte.” - Xavier Brouillette.

 

Pour cette exposition, le MAC LAU présente le travail de ces artistes accompagnées d’une salle de classe et d’un programme de cours libres afin que l’espace d’exposition devienne un lieu de réflexion et de partage des connaissances. (Programmation et horaire à venir)

 

The Patch, de Bonnie Baxter

Ce qui a commencé comme une ressource alimentaire pour la communauté, The PATCH est devenu un projet vidéographique immersif qui rassemble les performances de dix artistes, au cours des cinq derniers mois, tenues dans le jardin de tomates de Bonnie Baxter à Val-David. Suivant la production de Baxter dans le contexte d’EMPORIA, Le philosophe et les tomates (2021), The PATCH est une nouvelle production qui poursuit sa réflexion sur l’écologie naturelle, communautaire et politique. Au cours de la dernière année, Baxter a invité ces artistes à performer à l’intérieur du tomato patch de son domicile. Ces interventions ont été captées et orchestrées dans une installation vidéo 360 degrés qui sera présentée au MAC LAU en février prochain. Avec la participation spéciale des artistes Ingrid Bachman, Camille Charbonneau, A Climate Chorus, The Serene Seasons Dream Collective, Julie Keller, Francois Morelli, Richard Purdy, Jen Rae, Alana Riley, Matilde Rohr, et Johannes Zits.

1
septembre 2022
au
13
novembre 2022
Heures

Mardi au samedi : 12h à 17h

Dimanche : 12h à 16h

Coûts

Payez ce que vous souhaitez

Adresse

101, Place du Curé-Labelle, Saint-Jérôme, J7Z 1X6

Itinéraire

Nous vous suggérons

Exposition

C’était possible

50e du Cégep de Saint-Jérôme

5 juin au 14 août 2022

C’était possible souhaite évoquer les contours lumineux et obscures, dociles et radicales, de vies adolescentes préoccupées et transgressives, à travers la production d’œuvres ou d’artéfacts faites par des personnes à cette période de leur vie ou qui parlent de ce point de bascule de l’existence.

- de 20$ (inclus les contributions volontaires) En savoir plus
Exposition

Quand la collection prédit l'avenir / Volet permanent

Exposition de la collection

Permanent

Si le titre de cette exposition permanente peut paraître, sur la forme, anachronique, il évoque la prise en charge de l’avenir du MAC LAU en regard de l’histoire de ses transformations, afin que cette dernière devienne l’émulation de ses décisions futures.

- de 20$ (inclus les contributions volontaires) En savoir plus
Exposition, Évènements permanents

Mémoires partagées au Parc de la Rivière-du-Nord

Marilyse Goulet

Permanent

Cette exposition est présentée au Parc de la Rivière-du-Nord.
Le Parc régional de la Rivière-du-Nord et le Musée s’unissent pour vous présenter des expositions faisant écho à ce lieu unique où la faune et la flore laurentienne sont à l’honneur.

- de 20$ (inclus les contributions volontaires) En savoir plus
arrowup

Inscrivez-vous à l’infolettre