Prépare ton sac

Recherches, Activités, Communauté
7 octobre 2018

Cher MAC LAU,

Suite à un temps de recul, je souhaite me consacrer à une exploration ouverte s’appuyant sur la synergie qui s’opère entre ma vie personnelle et la pratique artistique à travers des déplacements récurrents entre le Canada, l’Italie et le Brésil. Il s’agit d’une forme de recommencement, dans le sens où j'en suis à assumer davantage les chemins qui me nourrissent sur le plan de la création en continuité avec ce que ma pratique a déjà commencé à tracer. Je travaille au contact de réalités humaines, m’immerge dans des milieux sociaux, culturels, de vie, de travail, dégageant des terrains de création à même ces expériences par le biais de processus participatifs et collaboratifs. Au cœur de ceux-ci, la notion de réciprocité, le geste, l’écoute et la collecte de données, de traces et de récits de toutes sortes sous forme de dessins, de photographies, de vidéo, de performances, de texte ainsi que d’objets et de documents variés. 

a pratique d’une vie nomade et du déplacement de l’art au sein de communautés diverses —le décentrement que ces migrations mettent en chantier— m’amènent à considérer la mobilité comme mouvement transformateur. La mobilité se définit comme aptitude à bouger, à se déplacer, à changer, à évoluer. On peut parler de mobilité sociale, de mobilité de la pensée, de mobilité de la culture matérielle, de mobilité durable, etc. 

Le projet que nous amorçons ensemble s’articule entre, d’une part, l’exploration de plusieurs types d’expériences de la mobilité, celles-ci permettant de mettre en relation différentes réalités (territoires, cultures, contextes, enjeux sociaux et environnementaux) et, d’autre part, l’actualisation d’un processus artistique matériel et performatif, pensé aussi comme une expérience de la mobilité. Il s’agit de susciter autour de cette notion un dialogue en réseau, pluriel et multicouche, à partir duquel je me place en situation de création. La figure sous-jacente est celle de l’archipel: la possibilité qu’une pluralité de personnes, de communautés et de localités distinctes puissent entretenir des liens au-delà de la distance qui les sépare. L’intérêt de cette relation de distance est d’être attentif à ce que la discontinuité même peut produire comme formes de cohésion, par exemple, dans l’écart entre des points de vue global(isant) et local(isé), entre des perspectives dominantes, coloniales, privilégiées et minoritaires, résiliantes, désavantagées, ou encore, entre l’art et d’autres réalités humaines.

- Raphaëlle de Groot

 

Chère Raphaëlle,

Il y a quelques mois, nous avons amorcé un dialogue d’intérêt autour de la période de « recommencement » que vous amorcez. La manière dont vous abordez ce nouveau processus de création, et les échos qu’il provoque, nous interpellent alors que nous nous trouvons aussi à un moment charnière de notre développement. Les notions de mobilité, de vie nomade, de décentrement, d’archipel et par résonance les objets qui permettent la mise en action de ces registres, motivent des questions fondamentales que nous nous posons à propos de la nature même du Musée, celui-là même qui se trouve implanté sur un territoire, dans une communauté.

Cette fonction du Musée qu’est celle de la collecte d’objets comme les illustres artéfacts d’une réalité artistique, esthétique, sociale et communautaire en arrive à certaines limites que questionne votre pratique. Cette remise en question, nous souhaitons la faire. Et puisque nous avons décidé de placer au cœur du Musée l’artiste et ses préoccupations, il devient péremptoire de travailler en collaboration avec une artiste dont les questionnements et les visions permettront d’ouvrir de nouvelles avenues. 

Trop souvent les trajectoires des artistes et celles des institutions sont pensées en parallèle, sans point de contact. Nous préférons penser l’institution d’art et l’artiste comme des acteurs dominants, mais empathiques, œuvrant solidairement à la recherche d’une définition, si mouvante soit-elle, de l’art et de son institution.
- Le MAC LAU

 

Voir toutes les initiatives
arrowup

Inscrivez-vous à l’infolettre