C’était possible

50th anniversary of Cégep de Saint-Jérôme

 

Opening : Sunday June 5, from 1 to 4 PM

[This content is unavailable in English for the moment.]

Nous n’avons plus besoin de le rappeler, même si on doit encore souvent le défendre : la création en 1967 des cégeps était portée par le projet humaniste d’une éducation commune pour tous, tant pour la formation technique que pour celle préuniversitaire. À l’occasion du 50e anniversaire du Cégep de Saint-Jérôme (1971), C’était possible souhaite évoquer les contours lumineux et obscurs, dociles et radicaux, de vies adolescentes préoccupées et transgressives, à travers la production d’œuvres ou d’artéfacts faits par des personnes à cette période de leur vie ou qui parlent de ce point de bascule de l’existence. À l’intérieur de ces établissements s’agite une part lumineuse et adolescente de notre avenir collectif. Joyeuse et inquiète, candide et revendicatrice, silencieuse et bruyante, elle est de cet âge où le champ des possibles est envisageable, où les égarements sont parties prenantes du parcours.

Dans l’intime, cette part adolescente cherche à saisir, à devenir, jusque dans la collectivité où elle cherche à comprendre, à transformer le monde de ceux qui l’ont pensé avant eux et qui tentent fatalement de les convaincre que c’est le seul moyen de continuer. Mais on voit poindre depuis près d’une décennie que la prochaine révolution est celle d’une adolescence vigoureusement engagée dans les luttes intimes, sociales et écologiques. Partent de cette adolescence les récentes vagues de dénonciation, alors qu’elle est engagée dans la reconnaissance LGBTQ, mobilisée pour l’accès à l’éducation, rassemblant des millions de personnes autour des enjeux environnementaux, et plus encore. 

 

AVEC DES OEUVRES DE :

Karen Allard, Alexandre Armont, Mathieu Beauséjour, Valérie Blass, Michel de Broin, Stanley Février, Clément de Gaulejac, Marie Gingras, Sydney Guillemette, Nelson Henricks, Tristram Lansdowne, Dominique Paul, Britania Parenteau, Matt Pitblado, Jonathan Plante, Ianick Raymond, Kaëna Riverin-Labbé, Adrienne Spier, Rose St-Denis, Isabelle Tessier et Karen Trask.

 

ET DES TEXTES DE :

Philippe Lupien, Anne-Marie Ninacs et Jonathan Plante.

 

5
June 2022
to
14
August 2022
Hours

Tuesday to Saturday : 12 to 5 PM

Sunday: 12 to 4 PM

Cost

Pay what you wish

Address

101 place du Curé-Labelle, Saint-Jérôme, QC, J7Z 1X6

Directions

May we suggest

Exhibitions

Emporia

Emporia & the PATCH

September 1 to November 13, 2022

[This content is unavailable in English for the moment.] À l’automne 2020, dans le contexte du confinement lié à la pandémie de la Covid-19, le MAC LAU a mis sur pied un projet en collaboration avec le Cégep du Vieux-Montréal et cinq artistes québécois.es : Sophie Latouche, Kim Kielhofner, Stanley Février, Philippe Hamelin et Bonnie Baxter. Pour la présente exposition, le MAC LAU a décidé d’installer dans sa salle d’exposition les productions réalisées par les artistes.

- $20 (includes donations) Learn more
Exhibitions

Quand la collection prédit l'avenir / Permanent exhibition

Exhibition of the collection

Permanent

While the title may seem anachronistic, it evokes the idea of taking charge of our institution’s future in regards to the history of our transformation, so that our future decisions may emulate this history.

- $20 (includes donations) Learn more
Exhibitions, Outdoor activities

Sentier Art 3

Sentier Art 3

Permanent

[This content is unavailable in English for the moment.] Depuis 2007, le projet du Sentier Art 3 offre aux visiteurs-promeneurs du Parc régional du Bois de Belle-Rivière un parcours d'œuvres intégrées à l’environnement. Ces œuvres permettent d’interroger et d’analyser les interactions nature-culture et d’y observer, à chacune des visites, leur évolution au fil des saisons.

- $20 (includes donations) Learn more
arrowup

Subscribe to the newsletter